logo

Marseille Le château d’If

Le château d’If Marseille

Des navettes fluviales “Frioul If express” partent depuis le Vieux-Port et rallient l’archipel du Frioul en 15 minutes.  

Le château d’If fait partie de l’archipel du Frioul, constitué de quatre îles. L’archipel atteint 200 hectares. Le château est proche de Marseille, puisqu’il se situe à 4 km au large de la ville. Il est à l’est des îles de Pomègues et Ratonneau.

La construction du château d’If

En 1516 François 1er, roi de France, s’arrête à Marseille après la victoire de Marignan. De l’île d’If, il peut étudier les défenses de la ville pour constater que rien ne la protège contre l’invasion. Il ordonne alors la construction d’une forteresse sur l’île. Huit années après, les troupes de Charles Quint tentent d’assiéger Marseille toujours sans défense. Le commissaire du roi Mirandal réussit à repousser les assaillants mais cet épisode montre l’urgence de fortifier l’entrée de la ville. La même année, en 1524, les premiers murs du château sont montés pour protéger l’accès au port.

Les Marseillais n’apprécient alors guère la forteresse qu’ils surnomment “l’importune voisine” et, lorsque 200 soldats et 22 pièces d’artillerie sont placés sur l’île, ile ne cessent de contester l’existence du château, symbole pour eux de la présence du pouvoir central sur leur territoire.

Marseille, annexée à la France en 1481, a en effet gardé le privilège de pouvoir assurr elle-même s défense. C’est pourquoi de nombreux conflits ont eu lieu lors de l’édification du château d’If. La construction du château se termine en juillet 1531 et lorsque Charles Quint vient en personne attaquer Marseille en 1536,il se heurte à la forteresse, échouant ainsi dans son offensive.

 Les prisonniers 

La fonction carcérale du château d’If a débuté quelques années seulement après la fin de sa  construction, au milieu du XVIème siècle. La situation géographique du château et son architecture en faisaient une prison idéale d’où il semblait impossible de s’échapper. Il fallait surtout occuper le château, qui, par sa force de dissuasion, ne fut jamais ataqué.
Le premier prisonnier fut vraisemblablement le chevalier Anselme en 1580, accusé de complot contre la monarchie. Il est mort étranglé dans sa cellule.

Cachot de J.B. Chataud Commandant du Grand St-Antoine qui a amené la peste en 1720 – Salle où fut déposé le corps du Général Kléber 1801-1818
Après les opposants au pouvoir royal, les cellules ont abrité de nombreux protestants, incarcérés à If après la révocation de l’Edit de Nantes. 3500 protestants, dont Jean Serres et Elie Neau, y sont enfermés en deux siècles. Une plaque commémorative leur est dédiée :  “A la mémoire des trois mille cinq cent protestants condamnés pour cause de religion qui ramèrent sur les galères de Marseille de 1545 à 1750. Plusieurs furent incarcérés au fort Saint Jean
au fort St Nicolas et dans cette forteresse. Ils ont préféré les chaînes de la prison et la mort à l’abjuration.”
Des fils de famille ont également séjourné à If, emprisonnés sur lettre de cachet*. Ce fut le cas de Mirabeau enfermé en 1774 à la demande de son père. So, séjour a été agréable, il avait loué une pistole*, amadoué le commandant-major et séduit la cantinière. Le château d’If a également Jean-Baptiste Chataud, capitaine du Grand Saint- Antoine, responsable de la peste de Marseille en 1720.

Cachots de gauche à droite :
Philippe de Lorraine, favori de Monsieur, frère de Louis XIV 1670
Honoré Gabriel Riqueti, Comte de Mirabeau 1774-1775
Chevalier Anselme 1er prisonnier 1582
Prison dite de l’Homme au Masque de Fer
*Lettres de cachet : lettres au cachet du roi contenant un ordre d’emprisonnement ou d’exil sans jugement.
*Pistole : “chambres passables”  payantes, situées  au premier étage, spacieuses, avec cheminées et fenêtres. Les cachots abritaient les plus démunis et ne comportaient ni fenêtres, ni commodités.

Le château d’If, forteresse imprenable, et prison dont les prisonniers ne pourraient pas s’échapper… 

Le roman Le comte de Monte-Cristo

 Une geôle dont les prisonniers ne pouvaient s’échapper : un seul évadé crée le mythe…

La célébrité du château d’If doit beaucoup à Alexandre Dumas père, qui en a fiat le lieu d’enfermement de son héros, Edmond Dantès, dans le Comte de Monte-Cristo.

Le jour de ses noces avec Mercédès, Edmond Dantès est emprisonné au château d’If par un jeune procureur ambitieux, Villefort. Injustement accusé d’espionnage par ses rivaux en amour et en affaires, Danglars et Mondégo, il reste enfermé durant 14 années à If. Après 8 ans de captivité, il fait connaissance de l’Abbé Faria. Cette rencontre est décisive pour Dantès qui devient l’élève et le disciple du vieil homme. Les deux héros projetaient de s’évader ensemble, mais Faria meurt emprisonné.

* Au fond derrière le puits, le cachot dit d’Edmond Dantès Comte de Monte-Cristo. 

Grâce à la galerie creusée entre es deux cellules, Dantès parvient à se glisser dans le sac qui devait contenir le corps de Faria pour être jeté à la mer. Edmond Dantès crée ainsi le mythe du seul évédé du château d’If.

Réussissant à découvrir le trésor de l’Abbé Faria dans l’île de Monte-Cristo, Dantès peut commencer sa vengeance. Il sera tout à tour le mystérieux comte de Monte-Cristo, Lord Wilmore, l’Abbé Busoni et enfin Bartolome Zaccone, provoquant ainsi la ruine de Danglars et accumulant au suicide Mondégo et Villefort.

*Prison dite de l’Homme au Masque de Fer. 

Le roman d’Alexandre Dumas rencontra un énorme succès lors de sa parution en 1844 sous la forme d’un feuilleton dans le journal Les Débats. Il fut publié en 18 volumes en 1845 puis adapté au théatre par Alexandre Dumas lui-même en 1848. Il est aujourd’hui traduit dans lemonde entier; 23 films s’en inspirent, le prmeier datant de 1907. 

Alexandre Dumas est né à Villers-Cotterêts en 1802 et mort à Dieppe en 1870. Hommes de lettres et de théatre, il est l’auteur de romans à succès tels que Les Trois Mousquetaires (1844), La Reine Margot (1545), et Joseph Basalmo (1846). 

L’évasion fictive d’Edmond Dantès du château d’If a donné lieu à une épreuve de nage en mer de 5 km qui se déroule tous les ans à Marseille : le Défi de Monte-Cristo. 

Sources : sur site. 

40 commentaires pour “Marseille Le château d’If”

  1. coucou,
    j’ai adoré ton article sur cette prison, ce batiment est magnifique. comment c’est passé ton rendez vous chez le chirurgien? bon courage pour la reprise du boulot, si tu le reprend, passe un excellent dimanche après midi ensoleillé, gros bisous

  2. norbert794.over-blog.com
    Bonsoir Francine. Je désespère mon amie… le parcours du combattant depuis un moment pour arriver sur les blogs et encore pire pour laisser un com… Bisous…

  3. Bonsoir Francine : très impressionnante cette forteresse ! Vu ta description des lieux les marseillais n’avaient pas le coeur à l’ouvrage pour bâtir une telle défense qui finalement a servit seulement de prison . C’est un musée maintenant ? Ton épaule va t’elle mieux ? Bisous et bonne soirée .

  4. lea487.over-blog.com

    Bonjour Francine, j’ai visité le chateau d’If il y a bien des années. Il a bien changé avec les restaurations. J’espère que tu as passé un bon week end. Le soleil nous a quitté, la neige commence de tomber. Bon lundi et gros bisous ma douce

  5. nathlb.over-blog.fr

    Alors là, imagine, je suis en face sur l’île du frioul, et je me fais dorer la couenne…Putain, ça me manque ! Gros bisous, Marguerite…

  6. Pas le 18 mais le 15-85. Associant une plage de zoom étendue avec des fonctions grand angle et téléobjectif à un stabilisateur d’image à 4 niveaux, l’EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS USM offre des performances et une polyvalence exceptionnelles. Pour tes prises de vue de Paris tu seras comblée. L’avantage c’est qu’il couvre la plage grand angle et téléobjectif avant ton 70-300mm. Je ne connais pas le 18-40. Il doit s’agir du 17-40 certes moins cher mais pas stabilisé enfin s’il s’agit de celui là. Un 15 en APS-C te fera un 24mm. Je te le ferai essayer quand on ira sur la gare de l’Est.

  7. Avec ce château on est loin de la pierre de Paris. Alors, et ce nouvel appareil photo, comment le trouves tu ? Bonne fin de soirée. Bisous. Yves

  8. Bonsoir Francine,
    Après une grande promenade avec toutoune pour profiter d’une journée ensoleillée, je passe te faire mon coucou Etoilédu jour, en te souhaitant un bon début de semaine.
    Bise

  9. il y a bien longtemps que je l’ai visité c’est très intéressant je me souviens l’histoire du comte de monté cristo difficile de ne pas le visiter en allant à Marseille bisous bon dimanche

  10. bonjour Francine,

    comme d’habitude,un article bien résumé sur de magnifiques photos et qui donne envie de…partir en vacances ! j’veux du soleil et la mer !!!

    bon samedi,

    bisous,

    Mireille

  11. Très intéressante l’istoire de cette forteresse ma Francine. Beaucoup d’entre nous la connaisse pour le compte de Monte-Cristo.Magnifiques clichés. Bises et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !