logo

Choisy le Roi, ancien domaine royal

Il ne reste aujourd’hui du château de Choisy que de rares vestiges : Les deux pavillons d’entrée, encadrant un saut-de-loup et bordés d’un fossé sec, le mur semi-circulaire surmonté de quelques vases.

Choisy le Roi, un domaine royal
En 1677, Anne-Marie Louise d’Orléans, duchesse de Montpensier et cousine de Louis XIV, achète une propriété à Choisy. L’endroit lui plaît et est proche de Paris : elle y fait construire un château avec vue sur la Seine. Á la mort de la duchesse, le château devient tour à tour propriété de personnes illustres : du Dauphin de France, fils de Louis XIV, de la marquise de Louvois, de la princesse de Conti.

Le domaine, avec le château et le parc, s’étend sur 35 hectares, recouvrant l’espace aujourd’hui occupé par la dalle commerciale, le parc de la mairie et tout le quartier du parc réunis.

En 1739, le domaine de Choisy est acheté par le roi Louis XV, qui donne au village le nom de Choisy-le-Roi. Louis XV transforme, agrandit, redécore le château. Il y vient régulièrement avec sa Cour, et est accompagné de sa favorite Mme de Pompadour. Puis en 1754, trouvant cette demeure trop grande, le Roi commande à l’architecte Ange-Jacques Gabriel un pavillon, le « Petit Château » ou « Château-Neuf », afin de trouver plus d’intimité. Choisy est pour le Roi un lieu de détente propice à la chasse, aux jeux, aux fêtes, aux promenades sur la Seine.

Après le mort de Louis XV, le château est peu à peu laissé à l’abandon. Louis XVI ne s’y plait pas et son entretien lui coûte trop cher. En 1787, le château est démeublé et cédé au département de la Guerre pour en faire une caserne. Puis vient la Révolution et la vente aux enchères en 1791 du domaine comme bien national. Le parc et les bâtiments sont vendus en lots à une vingtaine de propriétaires privés. Les bâtiments seront ainsi démontés et démolis petit à petit, ne laissant aujourd’hui que très peu de traces visibles dans le paysage.

Le déclin et la destruction, du XIXe au XXe siècle
Dépouillés, les bâtiments abandonnés tombent progressivement en ruine et seront emportés par l’installation du chemin de fer d’Orléans en 1839. Les beaux communs de Gabriel seront utilisés par la faïencerie Boulenger jusqu’à sa fermeture et ne disparaîtront que dans les années 1960, avec les vestiges du Petit château alors retrouvés par Georges Poisson. Conservateur du musée de l’Île-de-France, ce dernier, après une campagne de presse, propose à la ville le transfert des façades du Petit château dans le parc de Sceaux (à l’instar de celles du pavillon de Hanovre). La municipalité, après de longs atermoiements, ne donnera pas suite à cette proposition de sauvegarde. Elle ne s’opposera pas à la destruction de ces vestiges afin de laisser s’édifier un grand projet d’urbanisme.

Les tours de Choisy le Roi

L’ensemble de la ville moderne de Choisy, édifiée dans les années 1960, constituée de nombreuses tours, achève de rendre illisible le discours de l’ancien site historique. C’est difficile en effet d’imaginer l’étendue de ce vaste domaine royal.

Les pavillons des gardes
Vestiges du domaine royal, les deux pavillons des gardes (de part et d’autre de l’entrée du parc de la mairie) ont été construits en 1748-1750, en même temps que l’aménagement de la demi-lune et de l’avenue de Versailles. Par ces aménagements, Louis XV voulait donner une entrée monumentale à son château.

Le saviez-vous?
Louis XV fait venir au château ses maîtresses, dont la marquise de Pompadour qui passa une grande partie de son temps à Choisy, de 1746 à 1765. Protectrice des arts et des lettres, elle y accueille artistes et gens de lettres, tels que Boucher, Bouchardon, Voltaire ou le cardinal de Bernis. Elle participe à la décoration du château en commandant de nombreuses peintures et sculptures, et anime les lieux en y faisant notamment jouer des pièces de théâtre.

Á l’emplacement du parc Maurice Thorez se trouvait au XVIIIe siècle le potager du Roi, qui permettait de ravitailler les cuisines en fruits, légumes et condiments. Á noter qu’une variété de cerise avait pour nom « la Belle de Choisy ».

Sources : 
Choisy le Roi

Choisy le Roi n’est pas une belle ville, le parc de la mairie et ses vestiges de l’ancien domaine royal est le seul bel endroit de cette commune, qui na pas su ou voulu conserver son patrimoine. Choisy le Roi est connu pour sa faïence, mais là aussi la faïencerie a été détruite, il n’en reste qu3un morceau de mur, ultime témoignage. 

Les carreaux du métro : Le métro parisien garde la trace de la production de faïences à Choisy. En 1889, Hippolyte Boulenger obtient les deux tiers du marché pour la fabrication des revêtements muraux du métro parisien, et fournit les désormais célèbres petits carreaux blancs en émail biseauté.

De nombreux ouvriers de la faïencerie Boulenger habitaient Choisy-le-Roi, et on retrouve sur certaines maisons de la ville des décors en faïence.

34 commentaires pour “Choisy le Roi, ancien domaine royal”

  1. Et voilà, vendredi commence sous la pluie, pareil pour samedi, va savoir pour dimanche !
    Je ne regarderai pas le défilé, ne tenant pas à voir celui qui a une grande gueule quand il est loin de la France !
    Pour moi, ce sera auto-moto, turbo, puis le tour !
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  2. Dommage en effet que cette ville n’ait pas su conserver son patrimoine, car ce que tu nous montres, seuls vestiges du château est vraiment intéressant et superbe. C’est ainsi dans beaucoup de régions finalement et c’est vrai que je le regrette aussi très souvent…idem pour la faïencerie. Merci pour ce beau reportage. Bisous et un bel après-midi

  3. Bonjour Francine.
    Les tours de Choisy le Roi n’ont rien de royal !
    Par ici, forte chaleur mais, malgré tout, nous devons sortir pour Bernadette (dentiste).
    Des orages sont annoncés pour cette nuit et comme elle doit prendre la route vendredi matin, elle s’inquiète … et moi aussi !
    Gilbert et Bernadette

  4. Bonjour Francine
    Un site historique dont il ne reste pas grand-chose, par contre un joli parc
    Merci pour la découverte
    Bises, bonne journée (tu étais encore dans les spams)

  5. Bonjour Francine. Merci pour l’histoire de ce château démembré dont il ne reste plus que les pavillons des gardes. Bonne journée et bisous

  6. Une série racontant tout l’historique de ce grand parc et château fantôme, il ne reste plus que les deux pavillons d’entrée pour pleurer, dommage.
    Merci Francine, une fois de plus, tu fais la preuve d’en sens pédagogique patent.
    Les images sont très réussies, bravo.

  7. Hi ! hi !
    Le commentaire est parti trop vite.
    Je disais que la marquise de Pompadour et les autres maîtresses du roi devaient s’y plaire au moment de sa splendeur.
    Par contre, quel dommage cette tour….
    Belle soirée, gros bisous ♥
    Aimée

  8. Bonjour Francine
    Le lion est magnifique et j’ai lu qu’un autre lion de Jean Jacques Ducel le sculpteur a été volé à Gap dans un parc en 2022.
    Très intéressant ton article sur Choisy – le – Roi
    Bises

  9. Coucou Francine
    C’est vrai que le parc Caillebotte est superbe. J’ai eu l’occasion de m’y rendre de nombreuses fois puisque j’ai de la famille qui habite tout près.
    J’espère que tu vas bien
    Passe une bonne soirée
    Bisous
    @lain

  10. Salut,

    Le temps est variable ; Cette semaine la météo n’est pas bonne et ainsi jusqu’au 15 juillet ?

    J’espère qu’il fera mauvais le 14 sur les champs élysées pour voir défiler le Front Populaire!

    Je vous souhaite une bonne journée

    On ne rate pas l’humour du mercredi chez les “Tiot”.

  11. Bonjour Francine
    Quel magnifique endroit que cet ancien domaine qui est dans un magnifique écrin de verdure, ce beau ciel bleu donne une superbe luminosité à tes photos. Belle architecture vraiment et j’adore cette ravissante statue. Très intéressant ton article.
    Pour Movie Maker étant sous windows 11 j’ai téléchargé l’ANCIENNE version çà fonctionne mais j’étais habituée à Kizoa où on pouvait faire tellement de beaux montages, tu payes un abonnement “à vie” et çà ferme pratiquement du jour au lendemain, heureusement j’en ai bien profité quand même.
    Je te souhaite un bel AM;
    Gros bisous ensoleillés.

  12. çà devait être un superbe domaine, comme beaucoup d’autres à une époque de prestige, mais il est vrai que désormais conserver ces traces du passé et du patrimoine s’amoindrit de plus en plus … les immeubles en arrière plan en témoignent ainsi que ton exposé.
    Merci de toutes tes recherches pour nous faire connaitre le vécu de tous ces lieux Francine. Tes clichés sont si bien ciblés et si nombreux que je ne peux qu’apprécier.
    Bonne soirée chez toi avec les bises du soir de mon coin ch’ti pluvieux ! Nicole

  13. Quel dommage ces grands immeubles près de ce beau parc et ses bâtiments cossus ! Avec le château, ça devait être une très belle propriété. Bises. FRANCOISE

  14. Bonjour Francine,de jolies découvertes,avec les jeux olympiques tu vas surement te régaler,d’après les médias beaucoup de jeux près de la Seine,je t’embrasse,bonne semaine à toi.

  15. Bonsoir Francine
    C’est vrai que lorsque tu vois une tour de, je ne sais combien d’Étoges à l’arrière d’un petit pavillon royal, ça choque un peu. Nous ne devons pas avoir la même conception de l’architecture et de l’art !
    C’est triste !!
    J’espère que tu vas bien
    Passe une bonne soirée
    Gros bisous
    @lain

  16. Bonjour Francine, très beau domaine , j’admire le lion , tellement bien photographié par toi, il est magnifique Bisous bonne fin d’après-midi MTH

  17. Salut,
    Incroyable le contraste avec les immeubles

    Le temps se dégrade encore , il pleut mais la température monte .

    A la TV on s’emmerde sur les infos alors on regarde des films déjà vu.

    Vivement le soleil que l’on puisse sortir.

    Je vous souhaite une bonne fin de journée.

  18. Je suis certaine que, s’ils voient ça de là où ils sont les rois qui ont aimé un peu de château doivent trouver triste de voir ces tours qui l’encerclent et qui plus est des tours pas franchement au top. J’aime bien ce petit pavillon et j’aime bien la documentation que tu proposes toujours avec tes articles car ça me fait réviser mon histoire et aussi apprendre des choses que je n’ai jamais sues. Merci et bisous, j’ai pas été voir mes spams, j’ai cliqué sur le lien que tu as laissé sous un de tes coms chez moi.

  19. Pas facile de prendre position, d’ un côté c’ est dommage d’ avoir laissé tomber ces châteaux surement payés par les impôts de l’ époque, donc appartenant quelque part au peuple !
    On n’ a plus de barons, comtes, ducs et rois, enfin presque plus, mais on les sait remplacé par des présidents, sénateurs et députés qui n’ont plus la même classe et les mêmes valeurs !
    Quand je vois ces photos, opposant hier et aujourd’hui, on se dit quel dommage !
    Merci à toi pour ces rappels et surtout ces belles photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  20. Coucou ma Francine.
    Cet ancien domaine royal est magnifique et c’est dommage que les tours en arrière-plan gâchent un peu les prises de vues.
    Bises et bon mardi – Zaza

  21. Bonjour, un lieu que je connais de nom seulement, ainsi va la vie de ces vieux bâtiments historiques, mais il en reste quelque chose, merci pour la visite, bises jill

  22. Bonjour Francine
    que des belles Phographies tu nous partage vraiment merci ainsi les explications qu’ils sont super pour comprendre mieux j espère tu va bien ainsi les chats bisous pour eux profite de ce Mardi des bisous d Amitiés DANN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !