logo

RedBall Project Paris Jardin du Luxembourg (1)

 RedBall Project Paris

Jardin du Luxembourg Paris 6ème 

Dimanche 28 avril , ce fut l’ultime journée à Paris, au jardin du Luxembourg. Puis la RedBall continuera sa route en Suisse, à Lausanne, du 3 au 9 juillet 2013.

Installation de la boule rouge géante

Tout le staff est là pour assurer l’installation de la RedBall. Beaucoup de curieux aussi ! 

Redball, la  boule rouge ne manque pas d’air

Initialement l’exposition était prévue pour dix jours à Paris : elle n’aura duré que 7 jours. La Ville de Paris a refusé deux autorisations mercredi et jeudi dernier. Quant à vendredi, l’exposition, prévue aux Bains Douches, a été annulée, sans préavis de la part du propriétaire des Bains!  Bizarrement il a débuté les travaux le jour de l’exposition de la RedBall. Surprise et déception pour le staff, l’artiste, et les spectateurs qui se sont déplacés. 

 

Cela a pris un quart d’heure pour que la RedBall soit gonflée.

Grâce à RedBall Project, l’art de Kurt Perscke est descendu dans les  rues du monde entier, à la rencontre des gens et d’un public très hétéroclite car très différents d’un pays à l’autre. L’artiste a  installé son énorme balle rouge chaque jour à un endroit différent de la capitale.

Cette RedBall agit comme un véritable catalyseur de curiosité, un point d’orgue urbain : elle ne laisse jamais indifférent,  badauds, touristes et riverains passent devant et s’arrêtent devant, la touchent, la photographie, les enfants s’amusent à essayer de la faire bouger…

En effet, l’essence même de cette initiative est née de la volonté de Kurt Perschke d’offrir à la ville une invitation et un élément physique autour duquel peut se développer l’imaginaire collectif. Ainsi ce qui fait vivre l’œuvre provient des spectateurs qui deviennent aussi acteurs car chacun est libre d’interagir avec cette imposante boule rouge qui, nous devons l’admettre, a quelque chose d’irrésistiblement attractif, tel un objet interdit avec lequel les enfants ont une irrépressible envie de jouer.”

Un dernier petit coup d’oeil pour vérifier que tout se passe bien. Une fois la RedBall suffisamment gonflée, et coincée sous le toit du kiosque, un dernier petit coup de chiffon pour la nettoyer!

 

32 commentaires pour “RedBall Project Paris Jardin du Luxembourg (1)”

  1. je me demandais justement comment ils faisaient pour la déplacer – j’ai la réponse – il faut faire à chaque fois de la gonflette – bonne soirée fleurie – bises

  2. C’est vraiment dommage pour l’artiste de ne pas avoir eu l’autorisation pour d’autres endroits ..pourtant , ça change un peu , tu pourras lui dire un grand merci, mais je suppose que c’est fait , il t’a donné les infos pour le placement…passes une bonne soirée , bisous

  3. bonjour , être là quand il faut ou il faut….Bravo…le soleil lui ,ne fait la même chose ce coquin….encore une journée bien bizarre…on fera avec ….Bonne journée et des bisous de nous deux..

  4. bizarre que la ville ait refusé deux expos !
    Cette boule n’ est pas gênante, et les gens qu’ elle intrigue, ne risquent pas de démolir quoique ce soit !
    Merci pour ce superbe reportage
    bonne journée
    bisous

  5. Et bien merci francine de nous avoir fait voyager avec cette boule dans Paris ,c’était bien sympa
    Bonne journée encore pluvieuse ici

  6. Elle est trop belle cette redball, je l’aurais vue grâce à toi car je suis chez moi en raison de mes problèmes de santé.
    Un vrai bonheur onirique. Dommage qu’elle n’ait pas pu être installée aux Bains-Douches.
    Bisous et bonne soirée
    Cendrine

  7. Bonjour Francine,
    L’envers du décor 🙂
    Tout un travail pour que ça soit réussi!
    Amitiés, Frans

  8. coucou francine
    je te souhaite un bon premier Mai à l’avance car je serai pratiquement absent ces 2 ou 3 prochains jours …
    bizz
    pat

  9. Bonjour Francine.
    Le voilà arrivé pour une dernière au jardin du Luxembourg. Tus a bien fait d’arriver tôt pour nous permettre d’assister à l’installation du RedBall. Très intéressant.
    Bises et bon mardi

  10. Bonjour Francine,

    Ne m’en veux pas trop de te négliger ( comme beaucoup d’autres blogs) mais je très prise par mes expositions qui se succèdent de façon très rapprochée.
    Curieux cette histoire de boule

    Bises
    Martine

  11. Bonjour Francine,

    Merçi pour ce gentil partage.La mise en place du ballon rouge comme si on y été ……..

    Bonne journée
    Amitiés

  12. L’exposition perd un peu de sa poésie quand on sait que c’est une pub -très discrète bien sur- pour l’apéro Martini !
    Mais cette présence incongrue intrigue, les spectateurs se posent des questions, comparent leurs impressions, c’est très bien.
    Bises

  13. Coucou, après quelques jours de beau temps, la pluie et le vent sont de retour. Merci pour ces articles sur la redball. Je te souhaite un bon 1er Mai pour demain, bises.

  14. Bonsoir Francine, personnellement je n’accroche pas avec ce genre d’art… mais ça c’est certainement mon côté paysan… lol ceci dit elle est quand même très belle cette boule… Bisous mon amie… et bon 1° mai

  15. il devait être long à gonfler le ballon rouge
    joli kiosque
    bonne soirée pour toi
    kénavo

  16. ceci est un copié/collé…..ça y est j’ai été opérée ce matin d’un doigt à ressaut…pas évident d’écrire et de tout faire avec la main gauche lorsqu’on est droitière…bisou d’amitié

  17. bonjour de retour d’un court séjour en provence un objet trés attractif pour les enfants et qui attire la curiosité des grands bon mardi bises

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !